Nouvelles obligations concernant les logiciels de comptabilité et de gestion à compter du 1er janvier 2018

Vous enregistrez le règlement de vos clients au moyen d’un logiciel ou d’un système de caisse ? En 2018, vous serez tenu de justifier que vous avez recours à un système sécurisé et certifié. A compter du 1er janvier 2018, vous devrez détenir une attestation individuelle de l’éditeur de votre logiciel, ou bien un certificat délivré par un organisme accrédité, faute de quoi vous encourrez une amende de 7 500 € prononcée à l'issue d'un contrôle inopiné ou d'une plus classique procédure de vérification de comptabilité. Un point sur cette prochaine obligation qui, bien que destinée à lutter contre la fraude en matière de TVA, devrait quand même concerner les professionnels exonérés de TVA.

13, Sep, 2016